OUI à la Réforme des institutions

Un espace électoral cantonal
Aujourd’hui, les électrices et les électeurs ne peuvent apporter leurs voix qu’aux candidat-e-s de leur district. Demain, c’est bien l’ensemble du parlement qu’ils pourront désigner.

Un parlement représentatif
des quatre grandes régions.
Chacune des quatre grandes régions de notre canton sera reconnue et assurée de pouvoir faire entendre sa voix dans le nouveau système, le Grand Conseil y a veillé.

Une députation resserrée
Le passage de 115 député-e-s à 100 s’inscrit dans la logique de l’effort collectif demandé aux Neuchâtelois-e-s. Aux économies nécessaires s’ajoutera un gain en efficacité.

Des institutions ancrées dans la réalité d’aujourd’hui, pour demain

Le 24 septembre, nous devons voter une première réforme des institutions politiques, dont l’élément central est la suppression des districts et la création d’une...